Lipolyse laser

Écrit par les experts Ooreka

 

Le laser est aujourd'hui recommandé dans de multiples domaines médicaux. En chirurgie esthétique, il est utilisé dans le traitement des surcharges graisseuses localisées. La lipolyse laser est l'une des cinq principales techniques de lipolyse avec :

  • la cryolipolyse ;
  • la lipolyse par injection ;
  • les ultrasons ;
  • la radiofréquence.

Définition de la lipolyse laser

La lipolyse laser consiste à chauffer les cellules graisseuses par le rayonnement d'une fibre laser placée sous la peau, directement au contact du tissu adipeux.

Principe de la lipolyse laser

Lors de cette intervention, sous anesthésie locale, une fine canule de 1 mm, reliée à une source laser, est insérée sous la peau. L'intervention dure en moyenne de 30 minutes à 1 h 30. En général, une ou deux séances suffisent :

  • Grâce à la chaleur du laser, les adipocytes éclatent et libèrent la graisse emprisonnée.
  • Toutefois, une mauvaise circulation des fluides et toxines peut bloquer l'élimination des déchets. Il est donc nécessaire d'aspirer ces déchets grâce à des canules. Aujourd'hui, la lipolyse laser sans aspiration est interdite.
  • Par ailleurs, l'effet thermique du laser permet de faire fondre les fibres de collagène anciennes et durcies tout en en créant de nouvelles. Cela permet une meilleure rétraction de la peau après l'intervention. Le tissu cutané est davantage élastique et tonique, la peau est retendue.
  • Enfin, le laser cautérise les vaisseaux sanguins de la zone traitée, réduisant les saignements et les hématomes.

Zones traitées par la lipolyse laser

La lipodissolution laser va permettre de traiter uniquement de petites zones, très localisées. On peut néanmoins utiliser la lipolyse laser sur des zones plus larges, si une liposuccion douce est associée. Ainsi, on peut traiter :

  • le ventre ;
  • les hanches ;
  • les cuisses ;
  • le menton ;
  • les genoux.

De plus, la lipolyse laser est particulièrement indiquée sur les parties du corps les plus sensibles où la rétraction de la peau ne répond pas toujours bien à la liposuccion :

  • la face interne des cuisses ;
  • les bras ;
  • le dos ;
  • le cou et le visage.

Risques et contre-indications de la lipolyse laser

Cette technique de lyse adipocytaire exige un matériel et des compétences particulières. Une expertise dans le réglage du laser est primordiale. Cette méthode peut donc être pratiquée uniquement par un dermatologue, un médecin ou un chirurgien lasériste diplômé.

Contre-indications à la lipolyse laser

C'est au cours de l'entretien avec votre médecin que vous seront précisées les contre-indications.

En règle générale, les patients pouvant présenter des contre-indications sont :

  • les femmes enceintes ou allaitantes ;
  • les personnes présentant une insuffisance hépathique ;
  • les personnes ayant un pacemaker ;
  • les personnes ayant des maladies inflammatoires ;
  • les personnes ayant un traitement pour un cancer ;
  • les personnes immunodéprimées ;
  • les personnes qui ont des problèmes d'allergies cutanées ou d'autres maladies de la peau ;
  • les personnes qui ont la peau bronzée ou sombre (risque de dépigmentation).

Attention : cette liste n'est pas exhaustive. Seul un médecin saura déterminer si vous présentez des contre-indications.

Risques d'une lipolyse laser

Depuis 2009, une controverse entoure les différentes techniques de destruction des adipocytes. Plusieurs cas de complications graves ont été rapportés. Aussi, le Conseil d'État a-t-il interdit les méthodes suivantes :

  • la technique de lipolyse par injection ;
  • la technique de lipolyse laser sans aspiration.

En ce qui concerne la lipolyse laser, on a constaté que les cellules graisseuses, une fois détruites et transformées, étaient difficilement « digérées » par l'organisme. Un mauvaise circulation veino-lymphatique peut empêcher élimination de ces toxines qui augmentent le risque d'infection.

La lipolyse laser doit obligatoire être associée à une aspiration des cellules graisseuses détruites.

Pour en savoir plus, lisez le texte de loi original.

Avantages et inconvénients de la lipolyse laser

La lipolyse laser présente des avantages et des inconvénients certains par rapport à la liposuccion.

Avantages d'une lipolyse laser

La lipolyse laser est plus chère que les autres types de lipolyse. La séance coûte environ 1 000 à 1 500 €. Toutefois, ce tarif reste moins cher que celui d'une liposuccion.

De plus, la lipolyse laser nécessite seulement une anesthésie locale, donc pas de séjour hospitalier.

L'inconfort, les hématomes et les saignements sont minimes après l'intervention. Le patient peut reprendre ses activités le jour même.

Inconvénients de la lipolyse laser

Cette méthode ne se pratique que sur des zones réduites. D'autre part, les résultats sont moins flagrants et plus longs à apparaître. Enfin, chez certains sujets, cette méthode semble inefficace.

Tableau comparatif lipolyse laser / liposuccion

  Liposuccion Lipolyse laser
Méthode Canules d'aspiration à trous. Fibre laser.
Diamètre des canules 3 à 6 mm 1 à 2 mm (fibre laser = 0.4 mm).
Anesthésie Générale, péridurale ou locale (petite zone). Locale.
Durée de la séance 1 à 3 heures 1 heure.
Zones pratiquées Tronc et membres inférieurs. Menton, cou, bras, abdomen, hanches, cuisses, genoux, etc.
Quantités Traitées 1 à 6 litres (moyennes/grosses). 0.2 à 1 litre max (petites zones).
Effets secondaires Hématomes et  œdèmes plutôt larges durant 2 à 3 semaines, douleurs pendant 1 à 2 semaines. Hématomes et œdèmes réduits et résorbables rapidement, légères douleurs pendant 2 à 3 jours (moins traumatique).
Risques Cicatrices, infections, mort tissulaire. Mort tissulaire avec un certain type d'appareil peu répandu.
Repos après séance 3 à 5 jours. 0
Vêtement de contention Obligatoire. Recommandé.
Résultats finaux Sous 1 à 3 mois Sous 2 à 3 mois.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !